Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
wines-world.over-blog.com

wines-world.over-blog.com

Le monde du vin et les vins dans le monde : les appellations, les métiers du vin, en un mot Oenotourisme

Quand l'impot influence l'économie de Bercy

Quand l'impot influence l'économie de Bercy

Le terme de Bercy, de nos jours est surtout lié au ministère de l'économie et des finances. La richesse de Bercy, autrefois, tournait plutôt autour du marché aux vins. Et pour causes !

Jusqu'en 1860, la commune de Bercy n'était pas encore rattaché à la commune de Paris. En dehors de la juridiction du Lieutenant de Police de la capitale, les taxes et octrois n'étaient également pas les mêmes. Double "chances", pour les amateurs de vins et les fêtards, qui ont pu profiter des guinguettes, et du développement économique du marché aux vins. En bord de Seine, Bercy est située non loin de la jonction de la Marne, qui permet l'acheminement des vins de Champagne, et près de l'Yonne, qui servait de voie de transports des vins venant du sud (Bourgogne et Côtes-du-Rhône). Cet emplacement proche d'un grand nombre de consommateurs était idéal pour le développement du marché, sans être soumis à l'octroi, qu'il aurait subit, s'il avait été implanté dans Paris, comme les autres marchés alimentant les parisiens.

L'intégration de Bercy à la commune de Paris repoussa les guinguettes, et son petit vin blanc, en bords de Marne. Mais pas le marché aux vins. Ce sont les habitudes de ventes, non plus en vrac, mais à la bouteille, avec un embouteillage au Château (initié notamment par les bordelais), qui mis un frein à l'activité de négoces à Bercy, et vit la fermeture, petit à petit, des entrepôts, dans les années 1960.

Après avoir pousser l'activité de Bercy vers le vin, a cause de l'octroi (et les autres impôts), le ministère de l'économie et des finances a relancé sa vie économique et sociale, en s'implantant dans ce quartier de l'est parisien.

En savoir plus : Histoire de Bercy village

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article